continuité activité entreprise Ranarison Tsilavo
Entreprise

Mesures préventives pour la continuité d’activité d’une entreprise

L’avènement du numérique dans les entreprises, ainsi que la quasi généralisation de la transformation digitale, a fait oublier les autres causes qui peuvent ralentir ou arrêter temporairement les activités d’une entreprise. Les attaques malveillantes sont certes les premiers en causes, mais avec la pandémie du Covid 19, les entreprises s’efforcent de prendre en compte les facteurs qui peuvent perturber les activités. Ci-après quelques précautions à prendre afin d’être prêt à faire face à tout moment.

Mise à disposition d’un document pour l’ensemble du processus de fonctionnement

Pour profiter d’un plan de continuité des activités efficace, une entreprise doit avoir un document synthétisant l’ensemble du processus qui lui permet de fonctionner. La direction de l’entreprise devra en amont évaluer dans ce document les processus critiques, sans lesquels les activités de l’entreprise ne peuvent continuer.

Ce qui est bénéfique avec ce processus, c’est premièrement l’identification la suppression des charges, financières ou de travail, non pertinentes pour l’entreprise. Elles peuvent déjà être remises en question et si elles s’avèrent inutiles, leur suppression permettra déja d’optimiser les ressources de l’entreprise.

Classement des processus par ordre d’importance

Les entreprises se basent souvent sur le principe que tant que les technologies de l’information sont opérationnelles, elles le seront également, mais la réalité est toute autre. On vient de découvrir avec la pandémie que d’autres types de blocages existent. Les différentes unités sont tenues de déterminer combien de temps elles peuvent fonctionner si l’arrivée des ressources venait à s’interrompre. On retrouvera parmi ces unités la sauvegarde des données, la paie des employés, la production ou la possibilité de continuer à fournir les services etc. La direction de l’entreprise devra classer ces différentes sections par ordre d’importance. Ensuite prévoir les actions à mettre en place en cas de blocage.

Se rapprocher d’un fournisseur de solutions de sauvegarde

La question se pose surtout pour les grandes entreprises. La solution de faire appel à des fournisseurs de solution de virtualisation est à envisager et à mettre en place. NextHope Madagascar, géré par Ranarison Tsilavo est un partenaire de longue date de concepteurs de solutions de virtualisation. La société Vmware; un incontournable dans le domaine, en fait partie. Les données sont une des premières richesses d’une société. C’est pour cela qu’ils sont la cible de cybercriminels. Pour récupérer leurs données, les entreprises sont prêtes à payer des sommes importantes.

Investissement dans une stratégie de reprise après sinistre

Le plan de reprise après sinistre est fortement axé technologie. Envisager une reprise n’est possible si l’infrastructure technologique et informatique est endommagée. De toutes les manières donc, les entreprises doivent penser à assurer le maintien en service de ces installations technologiques. Pour cela, la mise en place d’un plan après sinistre est fortement recommandée. Plus précisément, la direction doit pouvoir déterminer le délai pendant lequel la société peut continuer sans l’infrastructure technologique. De nombreuses grandes entreprises comptent uniquement sur les stratégies de sauvegarde et de récupération. En cas de défaillance, le processus peut prendre du temps. Si le temps d’activité restant est déterminé à l’avance, la société peut avoir une marge pour réagir de façon pertinente.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *