taxis
Voiture

France : opération possible des taxis volants d’ici 2023

Après des années de recherches et d’études, Uber a annoncé la mise en opération des taxis volants en France en 2023. La France entre ainsi dans une nouvelle ère de développement en ce qui concerne les moyens de transport et la technologie. En effet, depuis deux ans, cette société de taxi californienne qui exerce dans le pays a allégué son projet de voiture de tourisme avec chauffeur ou VTC volant. Bien que rien n’ait encore été concrétisé, sauf le prototype, le représentant de l’entreprise a d’ores et déjà affirmé la réalisation du projet, notamment de développer le marché du taxi volant en France en mettant en opération le premier modèle d’ici quelques années.

Comme il l’a annoncé récemment, Uber prévoit de lancer un vol de démonstration en 2020 avant de mettre en opération une course pour l’année 2023. Au début, Los Angeles et Dallas étaient les heureux élus pour la réalisation de ces exploits. Mais aujourd’hui, la société annonce qu’en plus de ces deux pays, il y aura un troisième qui entrera dans son collimateur afin de rejoindre le casting, en l’occurrence la France. Ainsi, le pays pourra accueillir Uber Air dans quelques années avec une toute nouvelle ère de technologie pour le déplacement quotidien. Mais en attendant que le projet se concrétise, les VTC et les taxis restent les principaux moyens de transport particulier utilisés en France. Et afin de bénéficier d’une prestation de qualité et d’un confort de déplacement, taxi fontainebleau propose des services haut de gamme pour les clients.

Le taxi volant en prototype

Les routes ne suffisent plus en France, surtout dans les grandes villes, a expliqué le représentant de la société Uber. C’est la raison pourquoi ils ont décidé de créer une nouvelle alternative afin de faciliter le déplacement dans tout le pays, aussi bien dans les grandes agglomérations que dans les zones rurales. Le système d’assaut dans les cieux va permettre d’améliorer les prestations et de proposer un service plus innovant, selon toujours ses explications. Le service des taxis aériens sera une grande première en France, même si ce n’est, pour le moment, qu’un prototype. En effet, le sujet a été soulevé depuis le mois de novembre 2018. Et Uber l’a encore réitéré lors du second sommet annuel UBER Elevate. Et c’est pendant son intervention que le représentant a présenté au grand public les détails du prototype du taxi volant qui sera mis en opération à Los Angeles et Dallas en 2020, et en France en 2023.

Comme un drone géant

La start-up a explicitement présenté le prototype du projet taxi volant lors du sommet annuel Uber Elevate. Il s’agit d’un appareil qui prend l’aspect d’un énorme drone électrique, disposant d’une autonomie qui reste encore un mystère pour tous. Dans tous les cas, à première vue, on peut constater que c’est un véhicule très innovant et qui reflète d’ores et déjà le futur. L’appareil est composé d’une cabine qui servira à recevoir les passagers dont le nombre maximum est de 4 personnes. On y trouve également 4 rotors qui sont chacun constitué de deux hélices installées sur les ailes du véhicule volant. Ces hélices sont les éléments qui permettront au véhicule de voler dans les airs. Au premier regard, le taxi volant d’Uber ressemble à une association d’avion et d’hélicoptère. Mais la société d’indiquer que le nombre de rotors dont dispose l’appareil est plus sécurisant que pour un hélicoptère classique. Côté encombrement, le bruit provoqué par le taxi volant devrait être identique à celle qu’un camion provoque, a expliqué le représentant. Ce dernier d’ajouter qu’il s’agit d’un détail non négligeable pour un moyen de transport urbain dans la mesure où le confort des clients est à prioriser.

En ce qui concerne le fonctionnement, le véhicule volant dispose d’une vitesse de 240 à 320 km/h, ce qui lui permettra plus de rapidité. Son altitude pourrait atteindre les 600 mètres, soit une hauteur suffisamment élevée pour mieux visionner et éviter les bouchons. Enfin, toujours sur la rapidité du véhicule, Uber a indiqué que le taxi volant pourra effectuer un atterrissage toutes les 24 secondes, soit 200 atterrissages et décollages par heure. Un appareil qui semble bien intéressant, n’empêche que le service d’un taxi fontainebleau reste également très alléchant. Qui plus est, c’est un fait réel qui peut aider la population à gaver ses besoins en matière de transport, en attendant que le nouveau type de taxi apparaisse.

Un tarif abordable

Lors de son intervention, Uber n’a pas omis d’expliquer que le taxi volant ne sera pas uniquement réservé à un public aisé. Le représentant nous a clairement fait comprendre que le coût estimé est identique à une course en VTC pour une même distance. Mais conscient que le tarif d’un taxi fontainebleau est plus attractif, Uber a affirmé qu’après le lancement du service et après qu’ils auront suffisamment de clients, le prix devrait aussi baisser. En effet, pour se déplacer économiquement, le taxi fontainebleau propose un prix transparent et abordable, tout en profitant du confort du voyage et de la qualité des prestations.

Pourquoi la France ?

Au départ, Uber a choisi Dubaï pour le premier lancement des services du taxi volant. Mais suite à l’échec des transactions, l’entreprise est alors contrainte de choisir un autre pays. C’est ainsi que la France a été choisi. Mais dans un avenir proche, Uber projette également de lancer son projet aérien dans plusieurs autres pays dont le Brésil, le Japon, l’Inde, et l’Australie. Notamment, selon les dires de la société, après le lancement en France en 2023, ces autres pays pourront aussi bénéficier de cette nouvelle technologie dans les cinq prochaines années. Mais en attendant, la France reste privilégiée puisque le nouveau centre de technologie en charge du projet de la start-up a déjà été installé dans le pays.

Toutefois, sur ce qui est de la disponibilité du taxi volant en France, Uber n’a encore rien évoqué de précis. Si les entreprises de transports routiers, comme taxi fontainebleau, sont disponibles 24h/24, on ne connaît pas encore exactement si le taxi volant pourrait exercer aussi la nuit ou uniquement la journée.

Quoi qu’il en soit, l’idée d’un véhicule volant traversant Paris a certainement ravi plus d’un, surtout ceux qui sont adeptes des technologies. Désormais, il s’agit d’un rêve qui est en voie de réalisation, bien que de nombreux obstacles puissent encore heurter le projet. Néanmoins, on peut déjà espérer se déplacer en taxi volant en 2023 si Uber arrive à rester debout face aux différentes adversités.

En attendant, il est judicieux de rester concentré sur la réalité des moyens de transport, dont les VTC et les taxis non volants. Ainsi, pour tout type de déplacement en ville, faire appel à un taxi fontainebleau est la meilleure solution afin de bénéficier d’une prestation professionnelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *