recouvrement
Entreprise

Les solutions adéquates en cas de problèmes de mauvais payeur

Il arrive qu’on soit face à un mauvais payeur. Ce genre de situation est plutôt difficile à régler surtout si le débiteur en question est économiquement ou socialement instable. Pour régler les problèmes, il faut être perspicace et prendre des mesures très strictes. Quelques moyens de recouvrement sont proposés dans cet article pour aider à rétablir la situation et faire en sorte que le mauvais payeur règle ses dettes.

Les méthodes pacifiques et à l’amiable

Si un client est en retard dans le règlement de ses factures, cela ne veut pas dire qu’il est un mauvais payeur. Cela peut être dû à un oubli ou à un désordre. On peut aussi envisager que les clients soit victimes d’un imprévu social comme la maladie, les accidents. La première réaction serait de réagir de manière courtoise et avec aisance car la situation n’est pas encore désespérée. On emploi une approche pacifique plutôt que d’appliquer une méthode de recouvrement. L’objectif est de garder contact avec les clients et de sauvegarder la continuité des relations commerciales tout en leur encourageant de payer ses factures. La seconde réaction dans un cas de retard de paiement est la curiosité. Il faut demander aux clients les raisons du retard pour pouvoir trouver une solution adéquate. Cela nécessite plus de compréhension et d’empathie. Il est toujours possible de trouver un terrain d’entente avec un client qui n’arrive pas à payer ses échéances à cause d’un problème social.

Opter pour la technique de rappel et relance

La technique de relance est une bonne stratégie pour informer les mauvais payeurs  du retard de paiement. Cette méthode doit être réalisé de manière très courtois pour éviter de choquer ses clients ou pire de les harceler. C’est pour cette raison qu’on envoi un simple message sur leur adresse email pour les renseigner de leur retard sur le règlement de leur facture mensuelle. On utilise rarement l’appel téléphonique sauf si l’envoi de l’email n’a pas eu de réponse. Les courriers électroniques sont des moyens d’informations et de communication servant à renseigner une personne mais non pas de le contraindre. Les messages textes sont très efficaces pour rappeler l’oubli.

Mais si cela n’a aucun effet, on peut passer un coup de fil à l’encontre du client pour leur demander leur nouvel. Un appel téléphonique vaut mieux que plusieurs envois de message.  Le contact direct par un moyen vocal est plus intéressant comme technique de relance et de rappel.

Procédure légale : dernier moyen de recouvrement

Si le client n’a pas l’intention de payer et refuse tout contact direct et indirect, on est vraisemblablement en présence d’un mauvais payeur. Pour régler le problème et récupérer l’argent, soit on engage un professionnel en recouvrement soit on confie l’affaire à un huissier de justice. L’agence de recouvrement se présente comme intermédiaire dans le processus de recouvrement et aide le débiteur à régler ses dettes. Il soutient le débiteur à trouver une solution adéquate et propose plusieurs initiatives pour que celui-ci paie ses échéances.

L’huissier de justice par contre rédige une lettre de mise en demeure à l’encontre du mauvais payeur et dépose plainte si nécessaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *