Web

Enceinte Bluetooth : une utilisation risquée, mais rien de grave !

L’enceinte Bluetooth est l’un des  objets connectés s de plus en plus sollicités grâce à leur technologie sans fil qui permet d’être relié entre plusieurs appareils électroniques sur de longues distances (Wifi) ou de courtes distances (Bluetooth). Par rapport aux ondes émises par les GSM et les antennes-relais, le Wifi et le Bluetooth semblent moins dangereux pour la santé. Par exemple, vous pouvez utiliser une enceinte Bluetooth sur plus de 10 heures parce que cet appareil émet des ondes radio faibles. En bref, son utilisation peut être risquée, mais contrairement à ce que l’on pense ! Explications.

Les différents types d’utilisation de la technologie Bluetooth

Il est facile de reconnaître une personne qui utilise un système Bluetooth parmi ceux qui se baladent dans la rue. Elle porte, par exemple, une oreillette équipée de cette technologie et aucun fil n’est visible à quoi que ce soit. Malgré ce look « bodyguard » très réussi, est-ce qu’il n’aura pas d’impact sur la santé en général ? Sur d’autres points, des appareils existent pour ecouter musique par bluetooth, tel est le cas des enceintes Bluetooth. Leurs fonctionnalités sont de plus en plus étendues depuis leur création.

En fait, l’utilisation du Bluetooth crée un peu de doute au niveau des utilisateurs, notamment sur la menace que représentent ces ondes. Selon les spécialistes en audiophonologie, la puissance d’émission d’un appareil Bluetooth de classe 1 est beaucoup supérieure qu’une borne Wifi. Cela dit, il dispose d’une portée d’environ 100 mètres.

Par contre, un modèle de classe 2 est manifestement moins puissant, car il possède une puissance 40 fois inférieure que la version antérieure. Ainsi, on ne vous conseille plus désormais d’utiliser un appareil avec une technologie Bluetooth de classe 1.

Bien déterminer la classe à laquelle appartient votre appareil Bluetooth

Force est de constater que chaque type d’appareil Bluetooth permet à son utilisateur de limiter l’usage des appareils dont la transmission fonctionne par fil. Cependant, il faut savoir distinguer la version de la technologie Bluetooth disponible dans votre appareil. Les appareils proposés dans la classe 1 figurent parmi les gammes les plus puissantes et peuvent présenter des dangers à son utilisateur. Quant aux classes 2 et 3, celles-ci présentent moins d’interférences et leur puissance est manifestement réduite par rapport à la classe 1.

Aujourd’hui, l’arrivée sur le marché du système « Bluetooth 5 » vise complètement à changer la donne. En fait, ce modèle possède une vitesse de transmission très impressionnante et sa portée profite d’une amélioration exceptionnelle. Mais son avantage principal réside sur son interférence qui est remarquablement réduite par rapport à son prédécesseur.

Les astuces à prendre en compte pour diminuer les risques

Les appareils Bluetooth, particulièrement les enceintes et les kits main libre, vous permettent de vous faciliter la vie. Pour mieux les utiliser, vous pouvez appliquer les recommandations ci-après pour réduire les risques quant à l’utilisation de votre appareil. Par exemple, vous pouvez :

  • Privilégier les connexions filaires pour le casque
  • Bien vérifier la version de Bluetooth de vos appareils. Sur ce, utilisez au moins un appareil de classe 3.
  • Limiter aussi l’utilisation de nombreux appareils connectés au contact du corps (montre connectée, écouteur ou casque, souris et claviers, etc.)
  • Ne pas oublier de bien désactiver la fonction Bluetooth de vos équipements après leur utilisation (téléphone, ordinateur, appareil photo, imprimante et bien d’autres).
  • Éviter d’utiliser un objet connecté à proximité de bébés ou des enfants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *