élagage d’arbre
Maison

Des astuces pour réaliser l’élagage d’arbre

Le métier d’élagage est une passion pour les professionnels. Autrement, ils n’arriveront pas à y rester plus longtemps. C’est aussi pour cette raison de passion qu’ils arrivent à trouver de nombreuses méthodes pratiques pour la réalisation des missions. Si vous aussi, vous commencez à vous intéresser à ce métier, voici quelques techniques souvent utilisées pour tailler les arbres. Elles sont normalement basées selon le type d’arbre, les objectifs visés et notamment, le savoir-faire du professionnel.

Bien sélectionner les branches à couper

Si vous cherchez à faire épanouir l’arbre dans votre jardin, vous devriez couper les branches gênantes et encombrantes. Sélectionnez d’abord les branches principales et coupez-les. Cela va favoriser le bon développement de jeunes arbres. En même temps, cette première méthode laisse pénétrer le rayon de soleil et optimise l’aération. Il ne faut donc pas couper toutes les branches, seulement celles qui encombrent le tronc et la racine. Le rayon de soleil est nécessaire pour rendre l’arbre plus robuste. Il va s’autoalimenter de manière plus vigoureuse qu’avant.

Tailler aux bons moments

Avant d’entamer la mission blagueuse, demandez-vous pourquoi le réaliser ? S’il s’agit de raison sécuritaire, vous avez tout à fait le droit de couper à tout moment. C’est urgent et c’est pour le bien-être des entourages. C’est aussi le cas pour les branches malades, faire tomber les branches affectées devrait être réalisé le plus tôt possible. Par contre, si vous avez pour objectif d’optimiser la production fruitière, de développer l’arbre, il faut bien choisir les saisons selon le type d’arbre. Dans tous les cas, il est toujours recommandé de faire appel à un expert comme cet élagueur dans l’Aisne pour s’occuper des travaux d’élagage.

Il est à noter que l’élagage se fait en général au moment où les feuilles commencent à pousser. C’est le moment où l’arbre se réveille de son sommeil et sera au plus haut niveau de son état phytosanitaire. C’est là que le développement est plus rapide et favorable.

Couper là où il faut

Si c’est uniquement pour éliminer les branches, coupez-les au plus près de troncs. En cela, faites attention à ne pas toucher aux troncs ou même à l’écorce. Cela risque de handicaper le développement de l’arbre. Et si vous souhaitez favoriser le développement de l’arbre via l’élagage, coupez juste avant les bourgeons (les bourgeons des branches principales). En cette méthode, pourquoi ne pas tenter de guider la pousse en coupant vers l’extérieur ? Vous pouvez dans ce cas, ôtez toutes les branches mal-orientées pour favoriser les nouvelles poussées.

Parfaire l’élagage

Cette mission est un peu comme la finition. Elle consiste à éliminer les branches venant des racines ainsi que les petites pousses. Ces parasites peuvent disperser l’alimentation et serviront d’obstacles à son bon développement. Parfois, vous avez oublié de couper les branches qui se croisent, supprimes-en une pour dégager la place et optimisez l’aération. Mais en cela, éliminer la branche défavorisée. Les branches mortes et malades sont également à faire tomber. Il faut s’assurer qu’il n’en reste plus. Et pour finir, considérant l’arbre comme un être vivant. Toute trace de coupure doit être cicatrisée et favorisée par un mastic cicatrisant.  On peut en mettre sur la partie coupée.  Ce produit la protège en même temps contre toute forme de maladie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *